Partagez|

|| L'initiation d'un futur Monkey || First part.

avatar
Hyûga Akimoto人殺し仮面 ♦ Hitogoroshi no Kamen - Ueshiba
Messages : 66
Date d'inscription : 26/12/2010

Fiche Shinobi
Expérience:
70/200  (70/200)
Succès Déverrouillés:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: || L'initiation d'un futur Monkey || First part. Lun 9 Avr - 1:41


Il en était fier de son larcin, ho que oui ! Il contemplait l'objet entre ses petites mains poilues. Ses yeux complètement rond et attirer par les quelques reflets du soleil, sur son précieux butin. Mais lorsque les feuillages du petit bosquet, dans lequel il avait trouver refuge, empêcha les rayons du soleil de traverser, son instinct animal reprit le dessus. Il était sur le qui-vive, prêt à bondir hors de sa cachette, et prendre ses jambes à son coup. C'est à ce moment que la fierté, laissa place à la peur, car il était impensable que le dernier détenteur de l'objet en argent ait déjà renoncé, cela faisait une petite dizaine de minutes, à peine. Les rayons du soleil parvinrent à nouveau à faire briller l'anneau, et il ne put empêcher son regard de s'y poser une énième fois, laissant une oreille passive, à l'écoute de son environnement extérieur. Il poussa même le vice, à tenter de mettre l'anneau à un de ses doigts, mais c'est à ce moment là qu'une main surgit de l'extérieur pour séparer le voleur et son butin.
Alors qu'il s'apprêta à partir, il remarqua qu'il avait perdu l'anneau lors de l'attaque surprise, et décida de retourner dans le bosquet. En même temps qu'il entendait l'ex détenteur de l'anneau marmonner dans sa barbe de trois jours, il voyait sa main tapoter le sol au hasard pour retrouver son bien. Ni une, ni deux, le voleur slaloma et mit directement la main dessus, et se permit même de mordre celle de son poursuivant avant de repartir en courant aussi vite qu'il le pouvait. C'est donc dans un juron, et une chute dans le bosquet qu'Akimoto Koetsuji fit son entrée. Il se remit debout, assez vite, avant de poursuivre le voleur...Un ouistiti qu'il avait invoqué pour passer le temps...On va y revenir. C'est qu'un détail pour le moment, le plus important étant ce que ce maudit singe lui avait volé son anneau ! Le seul et unique trésor qu'il a. Et peu importait comment, mais il allait le récupérer.
Le voleur n'avait pas baisser le rythme, élevé, de sa course, et se dirigeait vers la foret. Chose que Aki devait absolument empêcher. Cela devait bien faire deux-trois semaines qu'il ne s'était pas entraîner, quant à son job de « chercheur de trésor »...bah il était pas beaucoup sollicité... Alors si en plus, cette boule de poil le faisait loupé un client, jamais il ne se le pardonnerait. Ce n'était qu'une invocation après tout, utiliser des armes de jet ne ferait pas de lui un monstre...si ?! Bon de toute façon, il avait pas le choix. Il lança donc un Kunai en direction de « Kiki », référence aux seuls mots qu'il était capable de prononcer, mais Kiki parvint à l'éviter en faisant brusquement demi-tour, et en passant entre les jambes du shinobi qui, en voulant l'attraper, tomba en avant. S’esclaffant, le petit Kiki ne remarqua pas l'imposante silhouette qui se dressa devant lui, et le fit s'arrêter net. Enma était là, les bras croisés, un regard plein d'autorité pour son subordonné, et de désespoir, pour celui capable de l'invoquer.
Le roi singe était là depuis le début. Depuis qu'Akimoto avait décidé, encore une fois, de s'amuser, plutôt que de s'entraîner, et voulait essayé avec quelqu'un d'autre, Enma Enkoo faisant plus figure de mentor, d'allié fiable dans un combat, plutôt que camarade à faire des jeux/blagues stupide. C'est là que Kiki fit son entrée, et une ou deux minutes plus tard, sa sortie, avec l'anneau que Akira avait léguer à Akimoto. C'était un jeux, mais seulement pour le singe, pour l'être humain, il s'agissait plus d'une mauvaise, très mauvaise blague.
Pour en revenir à la course poursuite, Akimoto demanda au singe au pelage blanc de ne pas s'interposer, vu la position actuel du ninja, Enma aurait très bien put lui répondre par la négative, mais il laissa le chemin libre au petit singe, et à leur petite course poursuite, avant de disparaître dans un nuage gris. Le jeune adulte avait l'habitude que son invocation maîtresse disparaisse comme ça, et dans cette situation, ça le servait. Il était hors de question que quelqu'un d'autre que lui ne récupère cet objet si chère, il mettrait donc tout en œuvre pour le récupérer, seul. Ayant changer de direction, les deux coureurs se dirigèrent vers le village le plus proche, et n'y passèrent pas inaperçu. Le petit singe de vingt centimètres, à peine, mit à mal plusieurs fois un Akimoto, plus coriace qu'avant. Le primate devait regorgeait d'ingéniosité, et de toute les ressources que pouvait lui donner les étables des marchands, et autres pour ralentir un ninja plus sérieux qu'auparavant. La fin était proche. Kiki en était sur en voyant double. Comment pouvait-il voir celui qui était derrière lui, entrain de le rattraper, devant lui, les bras croisés ?! Peut-être étais-ce la surprise, ou le fait que Kiki ait trop réfléchit, mais il disparut, laissant la bague au sol. L'Akimoto original remercia son clone, et récupéra sa précieuse alliance, sous l’œil amusé des passants. Certains applaudissaient, d'autres ricanaient du fait qu'un ninja avait eu tant de mal pour rattraper un singe. Dans tous les cas, Akimoto se sentait ridicule, et comptait bien y remédier, chose assez inédite depuis plusieurs semaines. Il comptait se reprendre en main, et avec la volonté.

Aussitôt rentrer, il se rasa, prit un kimono blanc, et ferma « pour cause(s) personnelle(s) » son échoppe. C'était pour avoir la conscience tranquille bien sur, vu que personne depuis un mois n'était venu. Et pour finir l'avant entraînement, il invoqua le grand Enma... Il pensait invoquer le roi singe, mais ce fut un autre primate qui apparut. Un singe de la même taille que Koetsuji, recouvert d'une armure écarlate, seul ses yeux étaient visible. Quelque poils bruns aussi était visible entre deux plaques de métal. Devant le regard interloquer d'Aki, le singe se lança dans un monologue, pour répondre aux éventuelles questions.


« Je suis Râru. Je suis envoyé ici pour te mettre à l'épreuve. Le roi Enma à autre chose à faire que d'occuper le peu de temps qu'il ait, avec un ninja aussi paresseux que toi. Sais-tu que tu n'est pas le seul à pouvoir l'invoquer ? Qu'il s'agit d'un shinobi bien plus important et puissant que toi ? Il s'agit de l'homme qui à faillit être le Sandaime Hokage, Sarutobi Hiruzen. Devant le peu de motivation que tu avait ces derniers temps, Oyabun a donc voulut savoir si tu valait encore le coup. Bats toi, prouve que tu es digne d'Enma et de son peuple ! »

Akimoto aurait bien aimé vouloir en placer une, mais apparemment, c'était pas le style de la maison.... Pourtant, il avait poser des questions.... Ha et puis maintenant il attaque...Huho, il attaque ! Il venait de décrocher de son dos un bâton, et sauta sur sa cible.
Râru effectua un balayage horizontale en atterrissant, obligeant Akimoto à s'accroupir. Le singe, maniant son arme à la perfection, planta le bâton dans le sol, entre les jambes d'un Aki allongé. Cela donna le temps à ce dernier de souffler un coup, avant d'essayé de désarmer le singe en armure à l'aide de ses jambes, mais il tient bon. N'insistant pas plus, le shinobi prit appui sur ses bras pour se propulser et toucher avec ses pieds la tête du singe. Mais ce dernier activa un mécanisme qui fit sortir deux lames de chaque côtés/extrémités du bâton, qui coupèrent le pantalon de Koetsuji, et parvint à esquiver le double coup de pied de ce dernier. Le chercheur de trésor en herbe atterrit en roulé boulé, trois-quatre mètres plus loin, et constata une légère coupure à sa cheville droite. Il cria à l'injustice tout en contrant et esquivant les assauts du singe guerrier de nouveau à son contact. Les lames situé aux extrémités obligèrent Aki à esquiver. Manquant clairement d'entraînement, il n'avait pas encore trouver une ouverture. D'un mouvement gracieux et rapide, Râru fit tourner son bâton au niveau de sa nuque avant de donner un coup horizontale au même niveau qu'Akimoto, qui parvint à le contrer avec son avant bras gauche. La lame déchira la chair de la victime mais qui tient bon. L'attaquant étant légèrement surpris de cette initiative, le jeune adulte en profita pour donner tout ce qu'il avait dans un coup de poing, qui envoya valser son adversaire quelque mètres plus loin. Il enleva le bâton planter dans son bras, dans un léger rictus, mélange de fierté d'avoir mis à terre son ennemi, qui peinait toujours à se relever, mais aussi de douleur, la lame s'étant enfoncé de plusieurs centimètres. Il cassa ensuite l'arme en deux, et fit signe à son adversaire de revenir à l'attaque.
Encore une fois le shinobi ne put qu'esquiver, même si cette fois, il pouvait contrer sans craindre d'attraper le tétanos. Les coups du singe était plus brusque, direct et visait les points vitaux de l'homme à chaque coups. Alors qu'il s'attendait à un coup comme un autre, Akimoto dû se cambrer en arrière, pour éviter la lame qui s'était déplier entre le protège main, et la main du singe, jusqu'à faire un pont. Il saisit le bras de son adversaire avec ses jambes et le fit basculer. Même au sol, le singe garda son esprit combatif, il semblait même s'être accentué, et voulut trancher l'abdomen du shinobi, ses tripes ce seraient répandus sur le sol, sil n'avait pas fait un petit saut pour éviter. Alors qu'il allait atterrir sur son adversaire, il chargea son poing d’électricité et frappa, provoquant une explosion. Mais une fois la fumée dissipée, il ne vit rien, son adversaire se tenait toujours debout, avec un nouveau joujou dans ses mains. Bon bah, il restait plus qu'à en finir vite, apparemment, plus le singe se faisait frapper, plus ça le motivait. Génial.
La nouvelle arme du guerrier à poil, était un nun-chaku plaqué en or. Ce truck devait valoir une petite fortune. Mais la priorité d'Akimoto n'était pas de l'avoir dans sa collection, ni même envisager enchérir des sommes astronomique pour l'obtenir, mais de l'enlever des mains de son adversaire. Peu importait l'arme qu'il possédait, le singe était un maître dans son maniement. Après un bref essaie au corps à corps, et un coup à l'arcade droite et l'estomac, le ninja meurtri prit ses distances. Il malaxa son chakra, et en transforma la nature en foudre avant de l'envoyer sur son ennemi. La foudre prit la forme d'un loup sauvage, prêt à attraper la carotide, qui fonça et alla s'empaler sur sa cible, sans trop de dommages, vu qu'il avait bouger d'à peine quelque centimètres. Un tank à lui tout seul, génial ! Bon, Aki devait retrouver son calme, il était clair qu'il déjouait, il dé...combattait....'fin il était pas dans son assiette quoi ! Il devait reprendre ses esprits, et faire comme il en avait l'habitude. C'est comme toutes ses équipes de sports, ou ses grands sportifs qui sortent, après une défait lamentable, « on à mal joué – on a déjoué ». Bah c'était pareil pour Aki, il devait faire du Aki !
Akimoto laissa venir Râru, il esquiva jusqu'à parvenir à lire le rythme des mouvements du singe, et saisit le nunchaku d'une main ferme. Il bondit ensuite et donna un coup de pied retourné qui sonna légèrement le singe. Et dire que sans son fichu casque, il aurait eu la nuque brisée. Il fallait se débarrassé de son armure, ou au moins des parties qui protège ses points vitaux. Aki saisit le casque de son adversaire encore groggy, lui retira et donna un coup de boule qui mit à terre l'animal. Pas pour longtemps, d'un salto arrière, il se remit debout et revient à l'attaque. Le shinobi resta calme, continua d'esquiver jusqu'à trouver un point de rupture, le moment ou il pourra contre-attaquer avec fracas. Alors qu'ils s'approchaient d'un mur, Koetsuji réussit à contourné son adversaire, dans un mouvement digne d'une danseuse étoile, il s'accroupit pour éviter un coup de coude, prit appui et donna un uppercut qui envoya le macaque en l'air. Il fit deux pas sur le mur pour se propulser et l'atteindre en l'air, et le faire s'écraser sur le sol. Akimoto poussa un ouf de soulagement, c'était pas un adversaire facile, et il avait triompher...ou pas. Râru venait juste de se relever, mais fit tout de suite signe que le combat était finit. Mais si il était toujours debout, est que l'épreuve avait été réussit ? Le singe guerrier mit sa main au sol...et l'instant d'après, Akimoto était dans un tout autre endroit. Sous le choc, il tomba sur son postérieur et fit face à Enma Enkoo.


« Bienvenue à Jumoku Seishi, Aki no Saru ! »


« Je suis ou ? »

« Tu as réussit à tenir tête au guerrier que je t'avais envoyé. C'était une sorte de test, pour voir à quel point ton talent était latent, inexploité et laisser groggy par ton inactivité chronique. Ici, nous sommes à l'endroit ou ton potentiel peut être le mieux exploité. C'est le monde des singes, si tu veux faire simple. »

« Mais...qu'est qu'on fait chez toi ? On va s'entraîner ?! »

« Non. Nous allons t'initier. Suis moi. »

L'endroit dans lequel il se trouvait était bizarre. Incroyablement vivant, des bruits d'animaux un peu partout, oiseaux, piétinements de biches et...singes. Étonnant non ?! Enma fit signe de le suivre à l'intérieur de la foret, vu de là ou il était, Aki pensait que le monde des singes était cette foret tellement sa densité et sa grandeur était importante. Que devait-il faire maintenant ? Le suivre et être « initié »...Ce pourrait être horrible... Ou carrément cool ! Il fallait qu'il oublie sa vie d'adulte qui, jusque là, était un échec, et accepte cette seconde chance, ce nouveau départ.
Akimoto enleva le poussière de son kimono blanc et suivit le roi singe, avec une mine, on ne peut plus ravit.


« Pourquoi on marche ? »

Bah oui, ça faisait un peu une heure qu'ils étaient entrain de marcher. Non pas que ça déplaisait à Aki, mais bon, une heure quand même, autant sauter d'arbre en arbre. En plus, l'air commençait à se faire lourd, la végétation de plus en plus dense, et les animaux de moins en moins...mignons.

« Pourquoi se presser. Profite donc de ce qui t'entoure, on en a pour quelque jours de marche. »

« Quelque jours ?! »

Super. Plusieurs jours à être dans un monde totalement inconnu, avec un tuteur prêt à le mettre à l'épreuve n'importe quand, sans habits de rechange, et le ventre vide ! Même si d'après ce qu'il voyait, la cime des arbres comportait différentes couleurs assez vive. Probablement des fruits. Et puis c'est en regardant plus attentivement autour de lui que le shinobi vit le monde qui l'entourait. Les rayons du soleil, à travers les arbres, qui transformait les regards menaçant, ou formes bizarre, en lapins, biches et autre hérissons. Tout ses animaux n'avaient aucunement peur de l'étranger et son guide, ils faisaient leur vie, et tentait d'en créer, comme si de rien n'était. A mesure qu'il marchait, Akimoto avait l'impression de sentir une odeur différente, moins sauvage, plus naturelle, peut-être qu'ils avaient bientôt finit de traverser la foret. Et il eut confirmation de cette hyptohèse, lorsque l’horizon donna sur une plaine magnifique, peuplé de singe similaire à Enma. Tout du moins, de loin.
Alors qu'ils approchaient du camps, deux locaux les chargèrent sans préavis. Enma parvint à neutraliser son adversaire d'un taquet, mais Akimoto fut totalement prit au dépourvut et se fit mettre à terre. Maintenant qu'il avait un gros plan d'un des habitants, ils ressemblaient plus à des gorilles assez massif. Le roi singe intervient et fit dégager le gorille qui se tenait sur Aki, qui peina à se relever.


« Pas mal l’accueil. »

« Tu aurais dû le contrer. »

« Bah je m'attendais pas à un accueil si...chaleureux. »

« Nous allons passer la nuit ici. Et peu importe que tu étais surpris ou non, il faut que tu sois toujours sur tes gardes. Nous sommes au pays des Kekkyojin. Ils sont très peu évolués et ne vivent que pour combattre, et tu viens juste de leur prouver que tu étais faible. C'est très mauvais pour toi. »

« Super. »

C'est sur cette note pleine d'ironie que Koetsuji et Enkoo se dirigèrent vers le campement du chef, sous un soleil couchant. La plaine étant assez vaste, et connaissant bien Enma, le chef, un gorille au dos argenté et à l’œil droit crevé, accepta qu'ils passent la nuit à l'intérieur de leur communauté. La soirée se passa plutôt mal pour Akimoto, son équipier s'étant absenter, il était seul, et se faisait allègrement bousculer, moquer, et piquer même sa nourriture. Mais il garda son calme, il le devait. Aki comprenait tout le sens de la précédente conversation avec Enma, on l'aurait sûrement laisser tranquille si il avait éviter le plaquage du gorille. Mais il ne l'avait pas fait, et il laissa faire les gorilles qui prenaient un plaisir fou à la bizuter, jusqu'à ce qu'ils dépassent la ligne jaune, et piquent l'anneau d'Akira. Faudrait vraiment qu'il fasse quelque chose pour éviter qu'on lui pique toutes les secondes. Les cris et encouragement purement animales des autres ne l'aidèrent pas à garder son calme, et il du frapper le voleur pour récupérer son bien, plongeant l'assistance dans un silence de mort. La boulette. Le chef surgit de la foule et provoqua en duel le jeune homme. Ce dernier ne put moufeter, il fut directement envoyer valdinguer dans l'arène. Arène étant un bien grand mot, il s'agissait juste d'une surface en rond tracé sur la plaine. Celui qui sort du rond, abandonne ou s'évanouit étant le perdant. Enma n'était toujours pas là, et Aki n'avait pas forcément envie de faire un monologue sur les raisons de son geste, qu'il fasse parler la poudre tombait donc plutôt bien.
Le chef de la tribu se jeta sur Akimoto qui, en se laissant tomber, parvint à le projeter sur ses congénères ayant formé un cercle autour de l'arène. Il repartir à l'assaut et les deux adversaires se jaugèrent dans un échange de coups. L'adversaire du shinobi portait des coups puissant, mais lent, laissant plusieurs fois des ouvertures. Mais le jeune homme n'osait en profiter, un gorille pourquoi pas, mais si jamais toute la tribu venait au secours de leur chef... Il serait un peu dépassé. Déviant un coup et s'apprêtant à contre attaquer, il fut arrêter par Enma, qui s'interposa entre les deux combattants.


« Ça suffit ! Akimoto... »

« Quoi ?! J'allais l'avoir là ! »

« Ha oui ? Ce n'est pas mon point de vue. Tu n'aurais pas dû perdre patience, et mieux analyser ton environnement. Crois tu que les sujet du chef de la tribu t'aurait laisser le battre ainsi ?! »

« Mais... »

« Pas de mais ! Nous partons maintenant. »

C'est en lâchant ses mots qu'il lâcha le bras d'Akimoto. Après s'être excusé auprès du chef, Enma partit, Aki sur ses talons, sortant sa langue pour salué les singes. Ils s'enfoncèrent donc dans la nuit, uniquement éclairé par la pleine lune. Ils établirent un camps, et purent avoir une conversation avant de sombrer dans les bras de Morphée. Enma ne devait plus lui donner de conseil, il devait apprendre seul, mais juste avant d'éteindre le feu, il dit au jeune d'en aucun cas perdre son caractère, et sa vision des choses, même si il devait des progrès dans plusieurs autres domaine, comme la patience. Comment un impulsif peut devenir patient, en continuant d'être impulsif ? C'était sur cette question sans queue ni tête, que Koetsuji s'endormit.

avatar
Hyûga Akimoto人殺し仮面 ♦ Hitogoroshi no Kamen - Ueshiba
Messages : 66
Date d'inscription : 26/12/2010

Fiche Shinobi
Expérience:
70/200  (70/200)
Succès Déverrouillés:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: || L'initiation d'un futur Monkey || First part. Lun 9 Avr - 1:43


La journée d'après fut entièrement consacré à la marche à pied, le paysage qu'ils traversaient rendait cela moins pénible. La couleur majoritairement verte des prairies traversées, laissa place à la grisaille d'un temps menaçant, puis à la fraîcheur d'un glacier. Oui, oui d'un glacier. Plus Akimoto avançait, et plus l'altitude se fit importante, ou le roi singe comptait-il l'amener comme ça ?
Ce fut donc au petit matin qu'il arrivèrent dans cet endroit au froid polaire. Le simple Kimono d'Aki fut largement insuffisant pour le protéger, et tremblant comme une feuille, il se mit à envier Enma et tout ses poils...pour une fois... Cette fois les habitants ne vivaient pas dans une simple tente, ou à la belle étoile, le terrain enneigé était parsemé de plus ou moins grande pyramides de glace. Une dizaine de singe sortirent pour les accueillir. Là aussi ils étaient bien différent de la première étape, finit le gorille bien animal, faites place à la boule de poil blanche, dressé sur de fines jambes, et vous toisant avec des petites billes bleu, à peine visible dû à leur pelage. La journée qu'il passa fut bien meilleure que la précédente. Ses singes étaient aussi bizarre qu'adorable, très attachant, montant sur les épaules d'Akimoto, faisant de la luge, ou simplement chahutant avec lui. L'atmosphère était beaucoup plus détendu, joyeuse qu'au Kekkyojin. C'était bien beau tout ça, mais est que ça faisait partit de son initiation ? S'amuser il savait faire, ils n'allaient pas rester ici comme ça, juste en profitant, et s'imprégnant de l'atmosphère de ce nouveau pays, répondant au doux nom de Kyokuchiken. Cependant le jeune shinobi se laissa prendre au jeu, peut-être que le prochain endroit ou Enma l’emmènerait sera bien pire, autant en profiter. Ce jour de rire et de jeux se termina tard dans la nuit, sous l'ordre du chef qui, voyant l'état de fatigue de leur invité, mit fin aux jérémiades des siens, encore pleins d’énergie. L'initié finit par s'écrouler de fatigue, autant épuisé que si il s'était entraîner toute la journée. Après une bonne nuit de sommeil réparatrice, et une grasse matinée légèrement gâchée par les couinements des singes bouboule, Enma et Aki partirent vers une nouvelle contrée.

La suite du parcours se déroula sans rien de spécial. Enma resta silencieux, et Aki, se préoccupait plus à rêver qu'à regarder ou marcher, lui valant de chuter plusieurs fois. Mais comment ne pas être béa devant le paysage, le monde qu'ils traversaient. Le chemin de terre était entouré de verdure, d’où fourmilles des dizaines d'animaux, cela faisait remonté le jeune globe trotter plusieurs années en arrière lorsqu'il était partit de son village natal avec Rôshi. Une période assez sombre, mais que la présence de son maître avait rendu moins douloureuse.
Ils étaient en route pour le haut de la montagne. L'altitude ne rendait pas les choses facile, mais Rôshi poussa son jeune disciple à continuer, s'accrocher. Les mots d'encouragement de son maître poussa l'élève à se surpasser, les muscles de son corps, pourtant en manque d'oxygène, fonctionnèrent à pleins régime, et Aki parvint au sommet. De là il put voir le monde qui l'entourait, un véritable orgasme visuel.
Et bien c'était exactement pareil aujourd'hui, la brume du matin en moins, mais l'altitude y était à coups sur, pourtant Koetsuji ne sentit pas vraiment qu'il montait, à part quelques pentes, mais son souffle court ne pouvait signifier que cela. Devant lui se présenta un précipice, qui pouvait être traversé en sautant sur les deux espèces de collines qu'il y avait entre les deux plates formes. Enma l'invita à traverser avec un sourire au coin, que ne releva pas Akimoto. Lorsqu'il tomba sur la colline, cette dernière se mit à trembler une ou deux secondes. Le même phénomène se produisit lorsque Enma atteignit l'autre colline. Le shinobi voulut le rejoindre, mais il glissa et s'agrippa à la dense végétation de la bute de terre. Et c'est là ou les tremblements ne s'arrêtèrent plus, Aki avait l'impression qu'elle... s'élevait, pour peut-être rejoindre le paradis des collines... Bon, c'était une réflexion stupide, mais notre jeune héros était fatigué et avait la trouille, le colline bougeait comme pas possible, et la seule chose qui le retenait était quelques brins d'herbes. Il fit la chose qu'il ne fallait pas faire, regarder en bas, et vit une autre partie de la colline et des...pattes. Sur quoi pouvait-il être bien être ?! Koetsuji escalada jusqu'au sommet, et vit Enma, tranquillement assit sur un gorille géant. Un gorille géant, c'est aussi la créature qu'il devait monter, et il en eut confirmation lorsqu'il se pencha et vit la tête de sa monture. La précédente peur qu'il avait fit place à l’excitation. Et si il pouvait invoquer un gorille pareil ?! Ce serait génial ! Le roi singe lui cria de s'accrocher, et Aki obéit de suite, en s'allongeant et en s'accrochant. Et pour une fois, il avait bien fait d'obéir aussi vite. Les deux animaux géants partirent en trombe, ne faisant pas bouger d'un poil Enma, tranquillement assit, mais Akimoto était comme un drapeau en pleine tempête. Il ressentait tout les mouvements de sa monture au centuple, il devait mieux se place, si ça continuait comme ça, ses os se briseront, ou seul ses bras resteront accrochés, au choix. Mais alors qu'il commençait à remonter, le gorille géant fit un mouvement brusque qui fit s'envoler son monteur. Ce dernier vit alors que les deux gorilles étaient entrain de sauter au dessus d'un petit lac. La vue était magnifique, mais pas le temps d'admirer, Aki fit un salto avant pour se remettre dans le bon sens, et parvint à retomber sur l'arrière du gorille, en concentrant son chakra dans ses pieds, il resta en place, et courut jusqu'à la tête. Haaa... tout était tout de suite plus facile, en utilisant les arts ninja. En quelque secondes il parvint au sommet, et d'un saut, il s'agrippa aux cheveux du singe, et entre deux secousses, il put admirer l'horizon. Il y a pas à dire, le jeune homme passerait bien la fin de sa vie ici, quoique actuellement, le chemin était assez chaotique, c'était sûrement la raison pour laquelle ils avaient prit ses montures. Malgré leur taille impressionnante, ils étaient assez rapide, et leur course trahissait une certaine agilité. Alors qu'ils traversaient un terrain assez calme, le shinobi se mit debout, ne tenant que grâce au chakra dans ses pieds, et demanda à sa monture simiesque de faire la course en tête. D'un râle d'une créature géante, elle accepta et dépassa la monture d'Enma, Aki se permit même un « Youhou » sonore, mais tremblotant. La balade dura une dizaines de minutes, le quatuor s'arrêta devant un temple. Un arrêt assez brutal pour Akimoto qui fut propulser hors de sa monture, et s'écrasa contre un mur invisible. Enma remercia les deux animaux géant, et releva son homologue humain, se plaignant du dos.


« Qu'est que c'était ? »

« Un Kekkai Genkai. »

« Des singes sont capable de maîtriser le Fuinjutsu ?! »

« Certains. Nous sommes au temple des Seiken. Suis moi. »

Akimoto s'exécuta et vit Enma faire un sceau, posé sa main sur la barrière invisible, et la traverser. Il suivit les pas du roi singe, ferma les yeux lors de la traversée du sceau, mais pas de casse. Les compères firent ensuite face au temple des Seiken.
Le chemin qui était mené au temple était très...pur, à vrai dire, tout ce qui les entouraient était très épurés, il n'y avait pas un brin d'herbe plus haut que l'autre, l'eau des fontaines était très clair, les pierres des trésors et autres bâtiments du sanctuaire était extrêmement poli, et ne comportait aucune rayure ou moisissure dû au temps. Le temple était là pour sublimer le sanctuaire avec une architecture digne des meilleurs architectes de Konoha. Sur le seuil, deux singe encapuchonné les attendirent, les bras croisés. En les voyant, Akimoto ne peut s'empêcher de se rappeler d'un film qu'il avait vu récemment sur des hommes ainsi vêtu, se battant avec des épées laser.


« Roi singe Enma, tu peux nous laisser. »

« Bien. »

Et sans rien dire à Akimoto, Enma disparut dans un nuage de fumée, surprenant le jeune shinobi qui fut rappeler à l'ordre. Le silence était de mise ici, et il devra respecter les règles du sanctuaire et respecter ses occupants. Encore faudrait-il qu'il voit à quoi ils ressemblent, peut-être étais-ce des humains, avec une pilosité aux mains et aux pieds très développées. Aki se souvient qu'il s'agissait d'un voyage initiatique, peut-être étais-ce le but finale de ce voyage, méditer avec des vieux singes encapuchonnés, dans tous les cas, il devait faire bonne figure avant de laisser cours à sa curiosité naturelle. Il attendra le bon moment.
Dans un premier temps, on l’emmena se laver et se changer, et on le laissa déambuler le reste de la soirée à l'intérieur du temple, jusqu'au lendemain. Pendant son « quartier libre », il put profiter pleinement d'être dans un corps saint, dans des vêtements saint, et dans un lieu saint. Tout était de marbre, incroyablement sculpté, avec des sculptures de singe, l'une d'elles ressemblait étrangement à celle d'Enma. Akimoto se permit même une sortie nocturne, et monta sur le toit du temple, afin d'avoir une vue d'ensemble du jardin. Et malgré l'heure tardive, plusieurs templiers continuaient à s'entraîner, ou à méditer. Il resta ainsi une heure à observer, avant d'aller dans ses quartiers, et de s'allonger sur le seul meuble de sa chambre, un lit en marbre. Autant le marbre c'est beau à regarder, mais autant à y dormir, c'est tout de suite moins agréable.
Il fut réveiller aux aurore par un sage qui le sortit direct du lit, et le traîna jusqu'au douches communes. Il pouvait parfois virer à l'extravagance, mais se laver avec des singes, le rendait plutôt timide et mal à l'aise. Après une douche rapide, on lui passa de nouveaux vêtements, identique à ceux des sages, et on lui fit signe de rejoindre le groupe de méditation, et tout ça rien qu'en gestes. Apparemment, ils ont fait vœux de silence, ou un truck dans ce genre, mais Akimoto avait besoin de réponses à ses questions, et il ne restera pas longtemps silencieux. Il se mit donc en position du lotus, et mima le « hummmm » constant des sages qui l'entouraient. Mais comment devait-il faire ? Penser à un havre de paix ? Faire un entraînement virtuel ? Ou juste faire Hummm pendant 5 heures ? Il interpella donc son voisin de gauche, tous étaient à visage découvert, leur faciès était similaire à celui d'Enma, avec un pelage argenté.


« Hééé pssst ! Qu'est qu'il faut faire ? »

« Méditer. »

Mais sur quoi ?

« Sur le monde qui nous entoure, ressens l'air, la vie, la terre, tout. »

« Ça m'aide merci. Combien de temps ? »

« Jusqu'au déjeuner, après nous passerons aux arts martiaux. »

Akimoto vit que tout les autres les regardèrent et le remercia d'un hochement de tête. Bon, tenir jusqu'au déjeuner. Donc vers 12h, il était...6h30... Il essaya de méditer, de ressentir le moooonde, mais rien n'y faisait à chaque fois qu'il fermait les yeux, il sentait qu'il allait s'endormir, alors il passa quelque temps à observer les autres. Et c'était assez incroyable, aucun d'eux ne bougeait, rien, pas même un sursaut, ou un muscle qui bougeait à cause d'une éventuelle crampe. Des oiseaux venaient même se poser sur leurs épaules, et toujours aucun mouvement. Un immobilisme tellement parfait qu'il crut qu'ils étaient mort, mais même mort, le vent les feraient tomber. L'admiration qu'il portait pour un tel exploit physique retarda un temps Aki de dormir, mais juste un temps. Il fut réveillé par son voisin de gauche qui lui murmura qu'il était temps de manger, ça ne pouvait pas mieux tomber, rien de tel qu'un bon repas après une sieste. Mais lorsqu'il se présenta à la cantine, tout ce qu'on lui mit sur son plateau était deux feuilles de salade, une tomate, et un concombre de quelques centimètres. Voulant protester contre ce maigre repas, il fut bousculer par ceux derrière lui, tout le temple se pressait pour manger ça ?! Il prit encore sur lui et alla s’asseoir, seul, sur l'une des tables ronde du self. Il finit son assiette en deux minutes chrono, non pas qu'il était particulièrement pressé, mais ce repas n'était pas très copieux. Préférant bouger plutôt que de rester seul à une table, il se dirigea vers l'endroit ou il devait s'entraîner.
Il s'agissait d'une arène rectangulaire légèrement surhaussé, faites en dalles de pierres blanches. La zone de combat était déjà occupé, deux singes étaient entrain de combattre, plus qu'un combat, on aurait dit une démonstration d'agilité et de vitesse. Il se rapprocha et put voir que c'était pas pour de faux, les deux combattants donnaient réellement tout ce qu'ils avaient, ils fouettaient l'air avec leurs coups et défiaient la gravité avec leur acrobatie. L'un des deux singes chuta laissant une ouverture dont profita son adversaire, et c'est là ou Akimoto décida d'intervenir, il avait en effet sentit une véritable intention de tuer et s'interposa. Mais le coup de poing était trop puissant pour être simplement arrêter, et le jeune homme fut envoyer en dehors de terrain. L'incompréhension régnait alors, comment cet humain avait-il osé intervenir en plein duel ?! Toujours groggy on emmena Koetsuji sur l'arène, en face de celui qui l'avait envoyé au tapis. « Ho c'est pas vrai... » Voilà ce qu'il pensa, il venait encore de s'attirer des ennuis alors qu'il voulait juste aider. Un singe encapuchonné monta sur le ring et servit d'arbitre, il n'y avait pas réellement d'enjeu à ce combat, si ce n'est l'honneur. Le combattant malgré lui ne pensait pas que des sages auraient une philosophie de combat aussi proche que les premiers primates qu'il avait rencontré quelque jours auparavant. Le combat était sur le point de commencer lorsqu'il fut aussitôt interrompu par le singe qui l'avait accueillit, il dit que l'humain allait être consigné dans ses quartiers le reste de la journée, et c'était pas plus mal, sa victoire aurait relever du miracle, même si la perspective de passer le rester de la journée enfermé ne l'enchantait guère. En chemin, l'homme et son ancêtre eurent eu discussion, durant laquelle Aki comprit qu'il était là pour pas mal de temps, et qu'il devrait se plier au règles pour rejoindre Enma et la dernière étape de son initiation. Akimoto eut donc toute la journée pour se faire une raison, et changer pour mieux s'intégrer.
Pendant une semaine, le shinobi s'adapta aux coutumes des sages. Il méditait sans s'endormir, en pensant principalement à sa vie passé et aux résultats de son initiation ; le régime alimentaire lui fit perdre quelques kilos, qu'il récupéra en muscles grâce à l'entraînement. Il n'avait pas gagné un seul match, mais il avait beaucoup appris, dans le fait de bouger comme un véritable singe notamment. Lors d'une soirée, deux sages l'emmenèrent dans une salle, seul. Il lui annoncèrent que le lendemain était le grand jour. Akimoto lui même s'attendait à sauté de joie, mais cette nouvelle le rendait un peu triste. Il s'était habitué au temple, à ses vieux habitants, et leur mode de vie, cela à été une expérience qu'il n'était pas prêt d'oublier. Le jour J, il tient à dire au revoir à tous, dans un discours qui l'émut, mais apparemment pas son assistance, ou elle le cachait très bien. Il était de nouveau dans son kimono blanc, bien lavé et repassé, au centre d'un cercle illuminé par les rayons du soleil qui traversèrent le vitrail. Deux sages s'avancèrent exécutèrent des signes, et Akimoto partit du temple. Le voyage fut rapide, tellement rapide qu' Aki vomit à son arrivée. Des pieds bien familiers s'avancèrent, et Enma lui tendit la main. Il était enfin arrivé.

Lorsqu'il se releva, Akimoto vit qu'il était dans un tout autre endroit. Sur une bute de terre entouré d'eau. Une cascade s'écoulant d'une falaise se trouvait en face, le temple avait fait place à la nature. En haut de cette cascade un œuf... tout du moins, la moitié d'une coquille d’œuf, sur lequel était assis un singe au pelage d'or. Avec la distance et le soleil l'aveuglant partiellement, Aki ne put bien distinguer en détail son interlocuteur, qui avec un voix grave et résonnante le salua.


« Qui êtes vous ? »

« Je suis le shérif du coin ! »

Au moins, ce singe avait du répondant. Il était aussi très rapide, à peine Akimoto avait finit de sourire à la réplique de son interlocuteur, que ce dernier se présenta juste devant lui.
Il devait être pas loin de mesurer 3 mètres de haut, un regard de braise mélangé à un sourire au coin. La barbe, ses cheveux, ses poils, tous avaient la même couleur or, coupés assez court pour dessiner ses muscles assez impressionnant. Une couronne trôné sur sa tête, pas la couronne du rois dans des animés, plus une couronnes assez sobre et bombé. La sobriété était de mise dans ses vêtements, un simple filet de tissus parcourait en diagonal son torse, et descendait pour dessiner une jupe descendant jusqu'à ses genoux. Les jambes et les bras étaient terminés par des protèges pieds/mains. Enfin, sa queue, devait dépasser en hauteur le petit mètre quatre-vingt-dix d'Akimoto. Ce dernier se sentit d'ailleurs ridiculement petit et faible, écrasé par la présence du singe en face de lui.


« Donc c'est lui le gringalet que tu m'amène Enma... ?! Potentiel acceptable... Mais il n'est pas passé par toutes les branches. Pourquoi ? »

« Il n'est pas encore prêt pour les autres. Je voulais que tu voie son parcours et que tu débute son entraînement. »

« Quelle blague ! Son parcours était prometteur certes, mais il est hors de question que je l'entraîne si il n'a pas accomplit le voyage en entier. »

« Quoi, quoi ?! C'est pas finit ?! »

« Non petit homme, ce n'est pas finit ! Reviens me voir lorsque tu aura parcourut tout les royaumes de ce monde. »

Sur ce, il disparut, laissant seul Akimoto et Enma.

« Mais... Pourquoi on a pas fait les autres royaumes, pourquoi on est là ??? »

« Tu n'étais pas prêt pour les autres royaumes. Et étions là pour te faire voyager dans notre monde. Plus tard, lorsque tu seras prêt, il t'apprendra. »

« M'apprendre quoi ?! »

« Humph ! Ce sera à lui de te le dire jeune Aki no Saru. Rentrons. »

Grâce à une invocation inversé, Akimoto fut de retour dans sa vieil cabane, servant parfois à accueillir d'éventuels clients. Faudrait d'ailleurs qu'il passe un petit coup de balais, bref, il était bien content d'être de retour, malgré le fait que son initiation ait à peine débuter, il avait apprit certaines choses à travers son voyage. Et il comptait bien le poursuivre le plus rapidement possible et savoir enfin, ce que le grand singe a à lui apprendre...
avatar
Amonkira

元祖 ♦ Hunters Lord
Nibi Jinchuuriki - GHOST
Messages : 104
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 26
Localisation : Hmmm...Dans mon canapé

Fiche Shinobi
Expérience:
70/200  (70/200)
Succès Déverrouillés:
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-keiro-sentaku.forumactif.biz
MessageSujet: Re: || L'initiation d'un futur Monkey || First part. Lun 9 Avr - 22:34

Pour le RP je t'accorde 17 XP

Succès déverrouillés:

- Novice ==> Avoir accompli un post d'un minimum de 40 lignes. +10XP
- Pro RP ==> Avoir accompli un post d'un minimum de 80 lignes. + 15XP
- Gold Feather ==> Avoir accompli un post de 150 lignes et plus. + 30XP

__________________



« Blâme moi pour mes erreurs et crimes du passé, conteste mes méthodes, mais ne critique pas mes intentions. »
- The time has come...Jackpot! -
~

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: || L'initiation d'un futur Monkey || First part.

|| L'initiation d'un futur Monkey || First part.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» départ assis...
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» liste partielle du futur gouvernement
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Profil d'un futur Premier ministre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto : Keiro Sentaku :: Villages & Lieux RP :: Autres Pays :: Kawa no kuni-